Une invention révolutionnaire de la préhistoire:

l'aiguille à chas

 

Vers 16 000 av JC, l’aiguille à chas apparaît. Rarement une plus petite invention aura d’aussi grandes conséquences.

L’aiguille, en effet, va bouleverser la vie quotidienne, transformer l’existence, permettre de multiplier les inventions.

Le vêtement, qui jusque là était uniquement « drapé » - il consistait en peaux simplement jetées sur l’épaule - , devient « cousu ». Les peaux que l’homme peut désormais assembler sont ajustées sur le corps, en épousant les formes. On connaît alors l’anorak et sa capuche, comme le prouve une gravure de la grotte du Gabillou (en Gironde).

En réunissant plusieurs peaux, on obtient aussi des outres en cuir. Et dans si l’une d’elles, remplie d’eau, vous jetez des pierres brûlantes, vous porterez le liquide à ébullition. Les outres permettent d’emporter lors des grands déplacements une provision d’eau. Enfin, remplies d’air, elles deviennent des bouées facilitant de longues nages.

De l’outre naît le kayak, constitué d’une ossature de bois ou d’os longs (quand le bois est rare) sur laquelle on tend des peaux cousues.

L’homme peut alors partir pêcher et naviguer loin des côtes. Les eskimo, toujours fidèles au kayak, mettent leurs provisions de voyage dans des outres de cuir qu’ils accrochent à leur embarcation. Les réserves alimentaires sont ainsi bien protégées et insubmersibles.

 

Comment fabriquaient-ils une aiguille à chas ?

Grâce aux travaux des archéologues et aux ateliers pratiques on peut reproduire leur technique :

Un bloc de matière première (gros os de ruminant par exemple) est indispensable. Ce bloc est d’abord incisé, au couteau ou au burin, en de longues stries rectilignes. A l’aide d’une pointe de couteau, des esquilles d’os sont détachées. Elles sont alors amincies à une extrémité en pointe très fine ; alors que le gros bout porte une ouverture (le chas), de section bi-conique. Le poinçon perfore une face, puis l’autre. La finition est obtenue par polissage sur une surface de grès.

 

21 janvier 2006